Blog des joueurs

Qu’est-ce que le spread en ligne?

Les contrats à terme quotidiens en ligne via le logiciel fourni par une société de paris par spread utilisent le même processus indépendamment de la nature du produit négocié, que ce soit des produits de base, des devises ou des contrats à terme sur le marché indexé. Chaque marché à tout moment a une valeur. Cette valeur peut augmenter ou elle peut diminuer. Le daytrader spécule sur ce mouvement grâce à la plate-forme de spreadbetting fournie par la société de paris de propagation financière.

La société de paris de la propagation financière offre le daytrader deux prix autour du prix de marché en direct ou estimé. Ces deux prix sont connus sous le nom de prix de vente ou d’offre et le prix d’achat ou d’offre, et c’est à partir de ces prix ajustés que le «spread» de spread betting tire son nom. Pour clarifier, le «spread» est un prix artificiel calculé par la société de paris par répartition qui ajoute des points au prix de marché réel sous-jacent.
Par exemple, le prix direct sur le Dow Jones Daily peut être de 4356.

La société de paris par répartition peut citer un prix de vente de 4354 et un prix d’achat de 4358. Dans ce scénario, pour chaque transaction effectuée par daytrader, qu’ils choisissent d’acheter ou de vendre, la société de paris par spread fera 2 points de profit Marge quel que soit le résultat du commerce du point de vue de daytrader.

Blog des joueurs

Lisons entre les lignes

Quelques jours après que la loi soit passé, j’ai entendu parler d’une rumeur qui voulait que les casinos en dur ait fait pression sur le gouvernement afin de faire chuter de manière spectaculaire les cours de PartyPoker et autres. On se souvient de l’effondrement catastrophique. Tout le monde en a entendu parlé maintenant mais pour ma part je l’ai entendu bien avant que cette rumeur parcourt Internet.

Aujourd’hui, la commission européenne demande 100 milliars de $ de compensation aux USA pour non respect des règles fixées par l’OMC (c’est dans l’article de pokernews pour leur rendre justice). Les casinos tels que MGM, Harrap’s s’intéressent fortement au rachat d’un site comme partypoker.

Nos chers amis législateurs, qui ont maintenant bien fait leur travail, préparent le terrain pour pouvoir inverser leur lois si durement acquise quelques mois auparavant et permettre à leurs contribuables de dépenser leur argent sur un site de poker.

Alors quand un joueur de poker arrive, avec ses bonnes intentions, surtout quelqu’un comme Barry Greenstein connu pour ses oeuvres caricatives, pourquoi ne pas le remercier et lui dire que grâce à lui nous avons pris conscience de l’importance du jeu en ligne?

Bien sur tout ceci n’est que pure spéculation de ma part. Après tout, le charisme de Barry Greenstein peut aussi faire toute la différence ;).

Blog des joueurs

Le Small-Pot Poker

Il est entendu que je ne joue absolument pas de manière conventionnel. Mais il y a une réflexion derrière cet apparent n’importe quoi.

Je joue un style de jeu qu’on appelle souvent le “small-pot poker”. En utilisant cette méthode, je cheche à voler un grand nombre de petits pots en maintenant une pression constante sur mes adversaire. Préflop, je raise très souvent, surtout avec la position. Mes relances sont petites, souvent autour de 2,5 fois le BB, contrairement aux relances traditionnelles de 3 ou 4 fois le BB. Je relance avec une large sélection de mains, des premiums paires aux poubelles telles que 6d-4d ou 5c-8c.

La plupart du temps, je vais rater le flop quand je relance avec une poubelle.  En fait, ça arrivera les 2/3 du temps, je n’aurai même pas une paire. Mais voilà un fait intéressant: si quelqu’un a payé ma relance préflop, il aura également raté le flop la plupart du temps. Quand nous le manquons tous les deux,  j’ai un avantage important. Etant le relanceur initial, j’ai le controle de la main. La plupart du temps (90%  des mains), je vais suivre ma relance préflop par une mise comprise entre la 1/2 du pot et les 2/3. Sur un nombre important de mains, cette mise sera suffisante pour prendre ce petit pot.

Blog des joueurs

Un peu de recul sur la meilleure émission

Soyons clair, je l’ai déjà dit et je le répète High Stakes Poker est la meilleure émission de poker qu’il puisse exister à la télévision. Elle est d’ailleurs plébiscitée par les joueurs de poker et je la conseille sans réservé à tous les gens qui s’intéressent de près ou de loin au poker, plutôt que les WPT ou la hauteur des blinds réduise ce jeu à deux cartes au lieu de 7.
Cependant il est toujours intéressant d’avoir un avis d’un joueur évoluant à l’intérieur de l’émission. C’est le cas de Phil Galfond, un très bon joueur online qui a fait ses premiers pas dans l’émission.

Ce qui suit est une traduction d’un de ses post sur le forum 2+2. Les anglophiles purs et durs m’excuseront pour les éventuels approximations et erreurs.

Le voyage de Jman’s (son nom de joueur) au pays de High Stakes Poker

J’ai pu participer à la saison 4 de HSP grâce à un ami qui a glissé un petit mot à la production pour moi. J’étais le 2ème remplaçant pour le jour 2 et je devais jouer le jour 3.

Le jour 2 était avec un buy-in minimum de $100k et le jour 3 de $500k minimum. J’avais apporté $720k, prévoyant de jouer avec $220k maximum pour le jour 2 si j’avais une place (les producteurs m’ayant dit que ce serait peu probable) et de garder les 500k pour le jour d’après, ou ce que j’aurais après le jour 2.

Je suis arrivé le jour 2 à 14H00, juste après que l’enregistrement ait commencé. Mori, le producteur, a été très sympa. Il a permis à tous mes amis de venir (il n’y avait pas beaucoup de personnes de toutes manières). Grâce à lui, je me suis senti vraiment à l’aise, comme avec tous les autres producteurs et les personnes travaillant pour HSP.

Blog des joueurs

Le PDG d’Unibet arrêté

Quelques jours après cette affaire qui a fait le tour de la petite planète Poker et surtout du paris sportifs j’aimerais revenir sur ce qui s’est passé et les implications que ca peut engendré.

Un rappel des faits

Mercredi 24 octobre 2007, Petter Nylander a été appréhendé par la justice Neerlandaise en vertu d’un accord entre les pays de l’UE qui prévoit l’arrestation et l’extradition vers le pays ayant émis le mandat d’arrêt européen. En l’occurence ce mandat d’arrêt a été émis par la France, après un refus de celui-ci de se rendre à une convocation d’un juge d’intruction de Nanterre.

A l’origine c’est la française des jeux qui avait déposé une plainte contre Unibet dans le cadre de la protection de son monopole sur les paris. Mais ce monopole est actuellement vivement critiqué par Bruxelles qui a rappelé à la France qu’elle n’est plus seule à décider avec le lancement d’une procédure d’infraction.

Blog des joueurs

La France maintient sa position

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour l’avenir des jeux en ligne en France. De l’espoir, quand Bruxelles rappelle à la France le principe de la libre concurrence dans tous les secteurs, de l’étonnement, quand le PDG d’Unibet se fait arrêté et aujourd’hui nous savons qu’il va encore falloir s’armer de patience.

Les points importants pour le poker
Passons rapidement sur la défense du monopole du PMU par la France, sous l’argument respectable que la filière hippique est financé par le PMU. L’état aussi?
M. Woerth a précisé que “la France était prête à une ouverture maitrisée de son système de jeux”. Revenons un instant sur cette phrase avec le décodeur anti langue de bois. “Nous allons freiner tant que nous n’avons pas trouvé un moyen de taxer ce nouveau secteur sur lequel nous n’avons aucune prise.”

Et dans le même principe M. Woerth a indiqué qu’il était hors de question pour la France de reconnaitre automatiquement un site de jeux en ligne si il dispose d’une licence dans un autre pays européen, cette fois officiellement pour se prémunir contre les sites illégaux. Traduction: “il est hors de question de laisser nos français dépenser de l’argent sans que les entreprises nous versent une large part de leurs bénéfices”.