Cinq maisons saisies aux Etats-Unis dans le cadre du Black Friday

Cinq maisons saisies aux Etats-Unis dans le cadre du Black Friday

Quatre appartiennent à Ray Bitar, fondateur de Fulltilt Poker et une à Chad Elie. Une goutte d'eau dans les milliards en jeu, mais révélatrice de l'impunité avec laquelle les propriétaires pensaient se trouver.

Maisons saisies, et ce n'est pas à cause de la crise

Ce sont donc cinq maisons qui sont concernées dont quatre sont liés au cofondateur de Fulltilt Poker. La plus cher est une joli propriété de 473 m² achetée en 2008 pour $2,9 millions.

Celle liée à Chad Elie est un peu plus grande, 668 m² mais vu payé seulement $1,5 millions.



Alors que les opérateurs se battent avec le département de justice américaine pour plusieurs milliards de dollars, cela pourrait presque passer pour une anecdote.



Cependant, on peut s'étonner que sachant que leur activité était illégale, les personnes impliquées aient pris le risque d'acheter un bien immobilier à leur nom, par définition facile à saisir.



Une preuve de plus de l'impunité dans laquelle ils pensaient vivre, jusqu'à la date fatidique du 15 avril.

Rédigé à 02:00 | Lien permanent