L’Argentine s’élève contre le jeu en ligne

L’Argentine s’élève contre le jeu en ligne


Une loi vient d'etre proposé par le gouvernement argentin, pour bannir toute forme de jeu en ligne dans le pays. Une réouverture ne sera proposée que sur le principe d'une offre contrôlée et taxée.

Interdiction par le filtrage ip et des mesures punitives

La déclaration de l'homme derrière la proposition de loi, Luis Albertos Maurai, ne laisse pas planer beaucoup de doutes : "Nous comprenons que le jeu fait partie du comportement normal et en augmentation de la part des internautes mais le fait que nos citoyens aient accès à cette méthode de jeux ne veut pas dire que l'état doit renoncer à ses possibilités de contrôle et de limitation."

Pratiquement, la proposition de loi demande aux FAI (fournisseurs d'accès Internet) de filtrer l'accès aux sites de poker, de betting et de casinos.

Cette demande est en fait une injonction du gouvernement puisque le non respect de cette loi entrainera des amendes aux FAI pour les cas les moins graves jusqu'à des peines de prison pour les infractions les plus graves.

L'Amérique Latine de concert avec le reste du monde

On avait jusqu'à présent très peu entendu parler de l'Amérique Latine. Sans parler du Costa Rica, cas particulier avec son paradis fiscal pour les salles de poker en ligne, l'amérique du sud a une particularité qui a pour l'instant l'implantation du jeu en ligne dans son ensemble : les dépôts par carte de crédit sont au moins très difficiles voire quasiment impossibles.




Le succès grandissant du jeu en ligne semble décider le gouvernement argentin à réagir pour éviter une propagation trop rapide.

Rédigé à 18:00 dans Le poker en ligne | Lien permanent