Absolute Poker : Rapport complet

Absolute Poker : Rapport complet


Fin de l’enquete de la commission Kahnawake

Pour rappel un cas de triche avéré, interne à Absolute Poker, était apparu à la fin de l’année 2007. La commission Kahnawake, habilité à distribuer les licences aux jeux en ligne, donc disposant d’un pouvoir phénoménal a rendu son rapport complet sur ses investigations.

Conclusions du rapport

1. Pendant environ 6 semaines à partir du 14 août, 9 comptes ont compromis Absolute Poker et son logiciel, en leur permettant de voir les cartes privatives ou hole cards des autres joueurs. La commission a identifié les personnes liées à ses comptes et a demandé à Absolute Poker de renvoyer ces personnes de tout role avec Absolute Poker et de démontrer à la commission que cela a bien été réalisé.

2. Une ou plusieurs personnes associées avec Absolute Poker ont effacé les logs pour couvrir leurs traces. Cela n’a pas empêché la commission de découvrir ce qui s’est passé, et hormis cet effacement, Absolute Poker a coopéré de manière pleine et entière.

3. Il n’y a aucune preuve que ces activités illicites ont été approuvés ou ont bénéficié à Absolute Poker en tant qu’entreprise, de quelque manière que ce soit.

4. Cependant, les responsables d’Absolute Poker n’ont pas informé la commission de ces activités illicités comme ils auraient du le faire dans les 24 heures après la découverte.

5. Après que ces activités illicités aient été rendues publiques, Absolute Poker a remboursé tous les joueurs affectés. Si n’importe quel autre joueur peu prouvé qu’il a été affecté, il sera remboursé également. Le joueur a 60 jours pour se déclarer.

6. Absolute Poker a pris les mesures nécessaires pour réparer cette faille ayant conduit à cette triche et s’est assuré que cela ne se reproduirait plus dans le futur.

Clause non respectée

Basée sur ces faits, la commission en a conclu qu’Absolute Poker n’a pas respecté le point suivant des termes et conditions : Une personne ne doit pas profiter malhonnettement de quelque manière que ce soit de l’usage du logiciel. Si le licencié apprend ou suspecte qu’une telle chose arrive, il doit notifier la commission dans les 24 heures. Le Licencié doit garder une trace de 5 ans de ses activités, et toute inspection ne doit pas être empêchée

Les sanctions

La commission a donc décidé les sanctions suivantes

1. Audits surprises: payés par Absolute Poker, des logs et des enregistrements seront conduits pendant les 2 prochaines années. Si ces audits montrent que Absolute Poker n’a pas respecté n’importe quel clause de son contrat, son autorisation pourra être suspendu ou révoqué

2. Encore une fois, toute personne associée à ses activités illicites et leur couverture doit être licencié définitivement d’Absolute Poker

3. Une amende de $500.000 doit être payé dans les 60 jours

4. Un montant "raisonnable" doit être payé par Absolute Poker en anticipation des dépenses de la commission pour tout futur audit



5. Tous les couts associés aux audits seront payés par Absolute Poker

Le rapport complet

Vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Que penser de ce rapport?

Pas de nouvelles fracassantes par rapport à ce qu’on savait déjà depuis 2 mois grâce aux forums. L’amende de $500.000 parait relativement dissuasive pour tout petit site qui essaierait de monter une fraude similaire. Pour Absolute Poker cela ne mettra pas leur situation financière en danger.

La commission semble avoir voulu se montrer ferme mais si on regarde de plus les sanctions, à part l’amende mentionnée, il n’y aucune autre réelle sanction.

Bien sûr la fraude est humaine et Absolute Poker n’avait aucun intéret à en profiter mais une suspension d’une semaine aurait permis de montrer que la commission voulait faire un exemple.

Voilà qui devrait clore le dernier chapitre de la saga Absolute Poker, sans doute la plus active de 2007

Rédigé à 04:15 dans Le poker en ligne | Lien permanent