Antigua vogue vers l’approbation de ses casinos en ligne

Antigua vogue vers l’approbation de ses casinos en ligne


La minuscule île-etat d’Antigua pourrait bien etre très proche de recevoir l’approbation pour l’exploitation de ses casinos en ligne et poker rooms dans le Royaume-Uni après la rencontre qui a eu lieu récemment entre les représentants des deux pays.

Annonce favorable à Antigua

Dr. Erol Cort, ministre des finances et de l’economie d’antigua, a rapporté que "l’issue du meeting qui a eu lieu en fin de semaine dernière est très favorable". On rappelle que tout les recours du gouvernement d’Antigua auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) avaient débouté le gouvernement americain qui leur avaient fermé leur marché interieur avant de le fermer a tout les professionnels du jeu en ligne en octobre 2006.

L’evolution du dossier pourrait mener a un renversement de la decision du R.U d’interdire au sites de poker et de casino basés a Antigua de faire de la publicité dans les médias anglais.

Rappel de la situation actuelle

Au debut du mois le commissariat au Royaume-Uni des jeux d’argent (UK Gambling Commission) avait annoncé que Antigua ainsi que le territoire canadien Kahnawake Mohawk ne seraient pas ajoutés a la "white list" des territoires hors R.U ayant des standards assez élevés pour etre proposés au public anglais et donc pouvant être autorisés a communiquer sur les médias locaux.

Bien qu’aucune raison n’avait été donnée pour la mise a l’écart de ces deux pays, il semblerait que le manque de communication et de mesures pour prevenir les comportements addictifs soit la principale cause de la décision.

Le lobbying d’Antigua

Dr.Cort a rendu visite au ministre du sport anglais, Mr. Gerry Sutcliffe, la semaine dernière dans l’espoir que lui et sa delegation puissent changer la decision en présentant au ministre toutes les informations et documents requis pour pouvoir plaider leur cause dans les meilleures conditions. Dr.Cort était accompagné par l’un des conseillers juridiques qui a représenté son pays auprès de l’OMC dans le dossier l’opposant au Etats-Unis, Mark Mendel, un membre du haut commissariat au Royaume-Uni, Dr.Carl Roberts, le directeur d’etat des jeux de l’île, Kaye McDonald et d’autres.

Après le meeting Dr.Cort s’est déclaré "très content de voir qu’il ne reste que très peu de démarches a faire pour notre approbation, je suis confiant quant au dénouement favorable qui aura lieu dans un future très proche."

Kaye McDonald a ajouté, "Nous sommes reconnus comme leaders dans la régulation de cette industrie. Nos standards sont les plus hauts dans le monde et nous voyons l’approbation comme une preuve de notre engagement a developper les plus hauts standards dans cette industrie dynamique."

Quels changements pour les sites rattachés à Antigua?

Si les prévisions de Errol Cort se révèlent correctes, un certains nombre de sites de poker et de casinos pourraient être prochainement autorisés a vanter leur mérites au Royaume-Unis, renforçant leurs réputations et augmentant par la même leur fréquentation.

Rédigé à 01:14 dans Information générale | Lien permanent